Actualités

AGCO poursuit l’expansion de son site de Beauvais et créera 200 nouveaux emplois

BEAUVAIS, France, 20 Janvier 2020 - AGCO (NYSE: AGCO), un leader mondial dans la conception, la fabrication et la distribution de machines et de solutions pour l’agriculture confirme l’agrandissement de son site de Beauvais.

Cette annonce a été rendue publique aujourd’hui par Martin Richenhagen, Chairman, Président and Président Directeur Général d’AGCO Corporation à l’occasion du Sommet Choose France, présidé par le Président de la République Emmanuel Macron à Versailles.

“Nous sommes ravis de tenir la promesse, faite il y a un an, quasiment jour pour jour, à l’occasion de l’inauguration de notre Centre Logistique de Beauvais 3, et d’annoncer l’acquisition des 15,7 ha voisins de l’ex Site Froneri, effective depuis le 19 septembre 2019 et permettant de consolider davantage notre présence à Beauvais, », a déclaré Martin Richenhagen, Chairman, Président and Président Directeur Général d’AGCO Corporation.

“Avec cette nouvelle acquisition nous allons investir 40 millions d’euros supplémentaires afin de développer un site à la pointe de l’Industrie 4.0. Ce projet s’accompagnera de la création de 200 nouveaux emplois durables, s’ajoutant à la centaine déjà créée avec l’ouverture de Beauvais 3 en Septembre 2018. A la fin de ce nouveau programme d’investissement, AGCO aura créé 300 nouveaux emplois pour l’économie locale, faisant ainsi de Beauvais la Maison Mondiale de la marque Massey Ferguson. »

L’acquisition des 15,7ha de l’ex site Froneri, qui comporte également 4,5ha de bâtiments, illustre la forte volonté d’AGCO de poursuivre ses investissements afin de permettre à Massey Ferguson de répondre à la demande croissante pour ses machines simples et fiables.

Cette expansion s’accompagnera de l’intégration de nouvelles activités par integration vertical, comprenant :

Un atelier de personnalisation de tracteurs permettant d’offrir un plus large choix à nos clients, en montant des équipements et accessoires spécifiques et personnalisés en dehors de la ligne de production afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque client.

• La fabrication additive, permettant d’utiliser l’expertise acquise sur la fabrication de pièce prototypes, par impression 3D, pour la fabrication de pièces de petites séries, complexes et de pièces personnalisées, supportant l’atelier de personnalisation de tracteurs. Cette activité débutera en février 2020 avec les pièces plastiques et courant 2021 pour les pièces métalliques.

• La production en interne de tubes hydrauliques, actuellement produits par des fournisseurs extérieurs en Europe et en Asie. Notre objectif est de produire ces tubes à Beauvais, par l’intégration de technologies de pointe pour la production, le contrôle qualité et le stockage – cette activité démarrera en avril 2020.

Le reconditionnement de boites de vitesses, offrant à nos clients une alternative économique au remplacement par une transmission neuve. Les transmissions reconditionnées quitteront notre usine entièrement remises à neuf et selon les mêmes spécifications que l’OEM standard.

Ces surfaces supplémentaires permettront à AGCO d’assurer le lancement de nouvelles machines agricoles représentant un élément clé des plans de croissance de l’entreprise pour la marque Massey Ferguson. Avec 18 nouvelles gammes de tracteurs lancées depuis 2015, et 10 supplémentaires à venir d’ici à 2023, Massey Ferguson apportent des solutions aux différents besoins des agriculteurs à la recherche de leur nouvel investissement en matériel. Ce projet permettra à AGCO d’accélérer l’innovation en :

Capitalisant sur le tissu économique locale, en ayant ses fournisseurs au plus près afin de faciliter une approche de production « bon du premier coup » plus efficace, permettant de créer plus de valeur tout au long du process de production.

Optimisant les ressources pour la conception et la validation de nouveaux produits, permettant ainsi d’accélérer la mise sur le marché par l’amélioration de notre centre de R&D.

Redéfinissant le complexe de Beauvais en un centre d’excellence étendu pour la conception et la production des tracteurs Massey Ferguson, en donnant l’espace nécessaire à l’amélioration de la qualité, l’accélération de la R&D et de l’innovation sur un site unique.

Apporter plus de valeur grâce à une structure du site plus efficace permettant à l’entreprise de relocaliser ces activités Engineering et Achats se trouvant aujourd’hui dans des espaces très confinés sur et en dehors du site principal.

« Massey Ferguson est une marque mondiale leader depuis plus de 60 ans – aussi longtemps que nous produisons à Beauvais, » a commenté Martin Richenhagen.

« La communauté et les autorités locales et nationales de Beauvais, de l’Agglo du Beauvaisis, du département de l’Oise, de la Région des Hauts de France et du Préfet de l’Oise ont toujours apporté leur soutien à AGCO en tant que premier employeur privé du territoire. »

« Ceci n’a rien à voir avec le hasard. Ils ont su créer un environnement propice aux affaires rendant possible l’investissement en France pour des multinationales telles qu’AGCO »

« Ce nouveau site unifié permettra à AGCO et Massey Ferguson de déployer ses plans de croissances, auparavant limités pas le manque de place. », ajoute Martin Richenhagen.

« Après rénovation, ce nouveau Centre d’Excellence Massey Ferguson pour la Conception et la Production de Beauvais couvrira une surface totale de 54ha et emploiera plus de 2 500 personnes, en incluant les joint-ventures GIMA et AGCO Finance. »

« Ce projet permettra de créer les conditions de la redynamisation de l’activité économique du territoire en créant de nouveaux emplois. Plus de 250 millions d’euros ont été investis à Beauvais ces huit dernières années. Notre stratégie de croissance est sur la bonne voie. La proximité et la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée donne encore plus de sens à ce nouveau programme d’investissement. », a conclue Martin Richenhagen.

Ce nouveau Campus AGCO de Beauvais intégrera l’intégralité de la conception, de la validation et de la production de nouveaux modèles. Le groupe souhaite en effet porter les volumes de production à 18 000 tracteurs/an afin de répondre à la demande des marchés.