Actualités

L’environnement Antarctique mènera le tracteur et l’équipe à leurs limites

L’expédition Antarctica2 2014, visant à rallier le Pôle Sud en tracteur, devra faire face à l'un des environnements les plus hostiles de la planète, luttant contre des températures jusqu'à moins 40° C, des vents forts, de hautes altitudes, des tempêtes de neige ainsi que de la neige poudreuse.

Les Sastrugi (vagues gelées) sont un autre danger potentiel. Formées par l'érosion du vent, ils sont tranchants, des crêtes en forme de vagues de neige tassée - souvent instables et difficiles à traverser.

Cela va être un voyage difficile pour le tracteur Massey Ferguson MF 5610 et l'équipe internationale s’apprêtant à faire la route aller-retour de 5000 km de la base Novo Antarctique au Pôle Sud géographique. Tous deux ont fait l'objet d'une préparation minutieuse pour faire face aux défis à venir. Un aspect clé de la vie sur la glace est son imprévisibilité - l'environnement ne se préoccupe pas des plannings rigides. Par conséquent, tous les horaires relatifs au voyage doivent être extrêmement fluides et sujets à révision en fonction des conditions météorologiques.

"Le voyage va démontrer la ténacité, les compétences d’ingénierie, la fiabilité, le travail d'équipe et la réussite», déclare Campbell Scott, Directeur de la marque Massey Ferguson. «Le MF 5610 est une machine fiable, simple et les membres de l'équipe de l'expédition vont apporter une large gamme de compétences et leur expérience nécessaire à la réussite du projet."

L'itinéraire commence à la base Novo sur la côte Est de l'Antarctique. Dans la première phase - une montée raide de la côte aux montagnes, l'expédition peut s’attendre à des conditions en constante évolution. La deuxième phase propose un parcours à travers les montagnes et la zone de crevasses. Dans la troisième phase, l’altitude atteindra 3400 m et il y aura de la neige molle et profonde. Là, l'air va se raréfier ce qui réduira la puissance du moteur. Aux alentours de 2800 m d'altitude, la dernière ligne droite vers le Pôle Sud est plus simple, mais ici l'expédition pourrait être sévèrement ralentie par les Sastrugi, le blizzard et les brouillards épais blancs. Une fois le Pôle Sud atteint, l'expédition fera demi-tour et refera le chemin en sens inverse.

«Notre équipe d'ingénieurs Massey Ferguson a créé le tracteur polaire ultime pour aider l'expédition à affronter ces éléments hostiles», ajoute Campbell Scott.

Le tracteur MF 5610 de 110 ch a subi de nombreux tests en chambre froide en France et des essais de l'expédition en Islande. Les adaptations sur le tracteur ont mis l'accent sur l’isolation de la machine et du conducteur pour des températures très largement négatives ainsi que pour un terrain accidenté. Les modifications ont été apportées à la cabine du tracteur, les équipements électriques, la consommation d'air et la filtration. Trelleborg a développé un ensemble de pneumatiques adapté à tous terrains, tandis que Castrol a fourni les huiles appropriées pour faire face aux températures glaciales et répondre aux exigences fonctionnelles que le MF 5610 rencontrera tout au long de son périple. Le tracteur utilisera du Kérosène Jet A1 comme carburant.

Un stock de pièces fournit par AGCO Parts sera emporté sur la mission et un entretien est prévu 2 fois par jour. Le système de télémétrie AgCommand™ géré par GPS relaiera les informations de performances du tracteur à une équipe de support 24h/24h à l'usine de tracteurs AGCO à Beauvais, France, où le MF 5600 a été conçu et fabriqué.

Du côté de la préparation humaine, les membres de l'équipe ont suivi une formation complète dans le Nord canadien et l'Islande. En plus de toutes les connaissances techniques requises pour la survie à des températures extrêmes - de la nutrition à la navigation et apprendre à dormir – la formation comprenait également l’apprentissage du ski avec traîneaux sur de longues distances à des températures avoisinant jusqu'à moins 36°C.

Les membres de l'équipe Antarctica2 vivront à base d’un régime riche en glucides pour l'énergie et riche en protéines pour maintenir la masse musculaire. Le menu sera composé de noix, fruits secs, barres de céréales, de spam (viande précuite en boîte), fromage, riz et pâtes ainsi que des aliments lyophilisés. L'équipe est équipée de vêtements de la marque Helly Hansen™ conçus pour un maximum de confort, de chaleur et respirant.

Les principaux partenaires soutenant Antarctica2 sont Massey Ferguson, Trelleborg, Castrol, AGCO Finance, AGCO Parts, Fuse Technology et MechaTrac

www.AntarcticaTwo.com
#BELIEVEINIT