Actualités

Le CEJA en partenariat avec Massey Ferguson dan l'événement Vision of the Future

Massey Ferguson, une marque mondiale d'AGCO (NYSE : AGCO) est fier d'annoncer son partenariat avec le Conseil européen des jeunes agriculteurs au cours de son événement Vision of the Future à Beauvais, du 19 au 29 août 2014.

Le fabricant de machines agricoles est déjà un important partenaire du CEJA qui représente environ deux millions de jeunes agriculteurs européens. AGCO travaille en étroite collaboration avec le groupe et soutient activement une grande variété de projets au niveau international, régional et local.

Le président du CEJA, Matteo Bartolini, a été rejoint à Vision of the Future par les vice-présidents du CEJA, Paola del Castillo, Matthias Daun, Alan Jagoe, et Laurent Poirier qui ont chacun présenté des exposés dans leurs langues maternelles à l'auditoire international réuni pendant plus de dix jours pour cet événement.

« Vision of the Future est une opportunité formidable pour le CEJA de rencontrer des agriculteurs et promouvoir une meilleure compréhension de notre travail en Europe », selon les mots de Matteo Bartolini. « Nous sommes engagés en faveur de l'avenir de l'agriculture et le rôle des jeunes dans son développement. Cet événement est un creuset d'idées nouvelles et innovantes dont notre organisation se nourrit. »

Campbell Scott, directeur du développement de la marque Massey Ferguson, a déclaré : « Nous sommes ravis que le CEJA se soit associé avec nous pour cet événement qui nous sert de vitrine. La jeune génération est le moteur de l'innovation et comprend parfaitement la valeur du changement. C'est l'inspiration qui sous-tend le partenariat de MF avec le CEJA – une relation qui, nous l'espérons, se consolidera à l'avenir. »

Dans son discours d’ouverture sur la Politique agricole commune (PAC), Matteo Bartolini a déclaré : « La réforme de la PAC qui sera mise en place de 2014 à 2020 promet d'être plus ‘juste’, plus ‘verte’, plus ‘jeune’ et, pour la première fois de l'histoire de la PAC, nous avons une mesure obligatoire s'appliquant à tous les États membres ciblant uniquement les jeunes agriculteurs avec le pilier des paiements directs. »

« Mais notre travail n'est pas terminé ! Nous devons continuer à trouver des manières d'aider les jeunes à progresser dans le secteur agricole. Le nombre de jeunes agriculteurs est encore très bas malgré leur productivité accrue, en comparaison avec leurs aînés. 7,5 % des jeunes agriculteurs européens ont moins de 35 ans et un tiers a plus de 65 ans ! Nous devons aider les jeunes agriculteurs à surmonter les barrières telles que l'accès à la terre, au capital et au crédit et donner des ailes aux ambitions de nos jeunes entrepreneurs européens. »

« Le renouvellement des générations doit être au cœur des politiques publiques car c'est la seule manière d'assurer une production alimentaire durable et de répondre à l'augmentation de la demande alimentaire à l'avenir, souligne Matteo. Grâce à son travail, le CEJA s’assure que la voix des jeunes agriculteurs est entendue par tous les décideurs politiques à Bruxelles et que les jeunes agriculteurs sont au centre des discussions concernant l'élaboration des politiques agricoles du futur. »

Le CEJA coordonne les séminaires, les conférences, les débats publics et les rapports écrits et transmet les préoccupations des jeunes agriculteurs aux institutions européennes.

«Vision of the Future est une opportunité formidable pour le CEJA de rencontrer des agriculteurs et promouvoir une meilleure compréhension de notre travail en Europe»