Actualités

Le Vice-Président MF rencontre François Hollande à l’Elysée

Les délégués présents à la réunion se réunissent pour une photo à l'extérieur du Palais de l'Elysée à Paris.

Richard Markwell de Massey Ferguson a pris part à une réunion de haut niveau pour discuter des investissements étrangers en France avec le Président français François Hollande à l'Elysée à Paris.

Le Vice-Président et Directeur Général de Massey Ferguson en Europe / Afrique / Moyen-Orient a rejoint les Dirigeants représentant 16 organisations d'une douzaine de pays, et les ministres du gouvernement français pour une table ronde. Les discussions ont porté sur le rôle de la France en tant que pôle d'exportation, de fabrication et de logistique de premier choix, et comment les investissements étrangers seraient davantage encouragés.

 

Les responsabilités de Richard comprennent le site de fabrication de tracteurs Massey Ferguson à Beauvais, France, qui est détenu et exploité par la société mère AGCO, basée à Duluth aux Etats-Unis. Les activités d’AGCO en France ont représenté 1,4 milliard d'EUR sur les 8,3 milliards de chiffre d'affaires de la société en 2015. Le site AGCO de Beauvais est le plus grand producteur et exportateur de machines agricoles de France et, en reconnaissance de son importante contribution à l'économie française, il lui a été récemment décerné le prestigieux prix de l’Exportateur Etranger en France.

Parmi les ministres du gouvernement participant aux discussions de Paris étaient présents Emmanuel Macron, ministre de l'économie, de l'industrie et des affaires numériques et Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du développement international.

"Ce fut une occasion unique d'échanger avec les représentants du gouvernement français au plus haut niveau et de participer à un échange très franc et ouvert sur ce qui fonctionne bien en France, et ce qui pourrait être amélioré pour encourager davantage d'investissements de l'étranger.», a commenté Richard. "Massey Ferguson et ses sociétés dont elle est issue sont présentent en France depuis très longtemps - l'usine de Beauvais elle-même fût ouverte il y a plus de 50 ans. Par conséquent, nous avons accumulé une expérience considérable dans le pays qui est, après tout, le deuxième plus grand marché de machines agricoles des pays développés. Être invité à se joindre à une telle discussion en compagnie d'un groupe de dirigeants d'entreprises internationales originaires d’industries très diverses, des voitures à la logistique en passant par les composants électriques, est une expérience très enrichissante. "

Avec les défis actuels majeurs auxquels font face les entreprises agricoles en Europe, Richard a également profité de l'occasion lors de la réunion pour soulever quelques questions clés qui touchent les agriculteurs. Il a souligné la nécessité pour les gouvernements d'aider les agriculteurs à faire croître leurs entreprises et a souligné la nécessité d'attirer plus de jeunes dans l'agriculture.

 

Crédits Photos : ©Présidence de la République